C’est en réécoutant ces paroles drôles et sexy qu’Etienne Gauthier a eu envie de revisiter ce classique de Michel Polnareff. Avec la complicité de Maryvette qui a posé sa voix suave sur les accords de guitare de Raoul Chichin et la contrebasse profonde de Noël Balen , la chanson prend des allures du parfait titre qu’on aime écouter en cette fin d’été… C’est frais, délicat et entêtant à souhait !

Une collaboration fructueuse qui donne un nouveau souffle à ce titre qui va certainement faire mouche !