DU SAVOIR-FAIRE AU SAVOIR-ÊTRE


MON PROCESSUS CRÉATIF

Mes camarades compositeurs me définissent comme un chercheur intuitif, un homme électronique, un explorateur de sons. J’aime ça associer les sons aux histoires. Que se soit n scenario, une chanson, une collab, un workshop. J’écoute les mots et je trouve les symboles originels qui transparaissent.
Toutes histoires est une création, toutes créations a une histoire dont les ingrédients clés sont, le temps, le lieux, décor, intensité, amour, détaché, incarné, rapide, lent, épais, dense, danse, etc…

Tous ces mots m’aident à ressentir et à me projeter dans le ou les possibles. Je suis alors comme guidé lorsque je compose, je fouille, je renifle, c’est très animal, très subtil aussi. Je tourne, je laisse mon instinct me guider.

Plus précisément :

Coté film, je préfère commencer par échanger avec le réalisateur, puis lire le scénario, et ou découvrir les images. Ensuite je m’en détache, je suis plus créatif dans le fantasme que face aux éléments. Je m’extrais du scenario, des images, pour me raconter l’histoire avec mon point de vu, de mon moi.

Pour mes albums, je me raconte une histoire, je me crée un cadre en définissant l’ambiance, en me donnant une direction, une esthétique. J’en ressort mon cahier des charges pour me guider.

Dans les deux cas, à chaque instant je m’interroge, mon intuition reste toujours mon guide. Une fois l’angle/LA formule trouvé(e), je rapproche la musique du montage, et j’adapte en réduisant ou en amplifiant les ingrédients, tout ça c’est de la cuisine/une mixture !

En workshop et en séance d’accompagnement, j’amène la personne à trouver son chemin, à exprimer sa créativité, son propre univers en faisant en sorte qu’elle ne soit pas influencée par la comparaison.

Quel que soit le sujet, c’est en étant connecté à ma force intérieure que j’écoute, formule, reformule, que je compose, que je créé.

BIOGRAPHIE

Venu à Paris pour me former à la Bill Evans Piano Academy et l’American school of Modern Music,  j’ai composé en 2002 mon premier album Ex-tatik, qui a reçu le soutien de la Sacem et le prix « Project Music ». J’ai ensuite joué, créé plusieurs années avec l’artiste Lulu Borgia comme directeur artistique et arrangeur. Ensemble en 2008, nous avons coréalisé un album aux sonorités électro pop sous le nom de « Digital Affair ». En 2011 Noël BALEN me propose de mettre en musique certains de ces poèmes en prose. De là commence une aventure humaine, musicale émotionnellement très forte, MINGUS ERECTUS né 5 ans plus tard.

En parallèle, je m’exprime également dans différents domaines :

  •  La télévision : j’habille notamment l’émission de Laurent Delahousse « Un jour, un destin » sur France 2, je mets en musique les personnalités, les destinées.
  •  La publicité : je collabore avec les marques Dior ou encore Maysu, spot réalisé par Wong Kar-Wai pour Hong-Kong.
  • La Fiction : je compose la musique du premier court métrage d’Alexis Michalik “AU SOL”  ou encore la musique du trailler parodique Zombin Laden réalisé par Clément Deneux.

Depuis 2016, j’ai exploré de nouvelles expériences, des chemins de libération créative. Je me questionnais sur mon processus créatif et sur mes projets, sur le comment retrouver ma spontanéité dans la composition. J’ai trouvé beaucoup de solutions, beaucoup de réponses notamment par l’ennéagramme, et de multiples stages d’éveil. Depuis 2019, j’organise et anime des workshops pour transmettre ces notions qui m’aident à composer librement.

En 2018, j’ai commencé à recevoir du monde dans mon studio pour des lives. DIODE est né !! DIODE c’est un voyage sonore et visuel à travers temps et l’espace. J’improvise, compose, crée avec mes instruments et des samples de sons du monde entier. À la manière d’une musique de film, les séquences se succèdent, fluides, contrastées. Ce sont des variations sur le même thème, des musiques qui appellent au recueillement.